Sortie de scène du héros

Tous ceux qui se sont essayés un jour à l'écriture savent que, parmi les écueils à affronter, il en est deux particulièrement difficiles: c'est, d'une part, la façon d'introduire le récit, et, de l'autre, celle de le conclure. Une fois surmontée la difficulté de débuter un récit, de faire entrer les personnages, d'amener le lecteur à plonger dans l'intrigue, il restera, après toute la narration, à réussir à terminer celle-ci, de sorte que le dénouement laisse le lecteur satisfait de sa lecture. La conclusion d'un récit peut se faire de nombreuses manières: elle peut simplement mettre fin à l'intrigue, par un dénouement heureux ou malheureux pour les protagonistes, lequel dénouement peut être définitif ou au contraire laisser une porte ouverte à un quelconque changement. Mais on peut aussi trouver des fins de romans en épilogue, c'est-à-dire, comme le dit le dictionnaire, "une scène exposant des faits postérieurs à l'action et destiné à en compléter le sens, la portée".
Il m'a paru intéressant de voir comment Simenon, dans le corpus des Maigret, s'y est pris pour conclure ses romans, en se focalisant plus particulièrement sur le personnage de Maigret, pour voir quelle est sa place au sein du chapitre conclusif, autrement dit déterminer comment l'auteur présente la "sortie de scène" de son héros à chaque fin d'intrigue.
Un premier recensement nous montre que, pour la majorité des romans du corpus, Simenon utilise une "fin directe", autrement dit, le dernier chapitre se termine avec la fin de l'enquête, sans prolongement. C'est le cas pour 49 des 74 romans (j'ai laissé de côté Les mémoires de Maigret, qui est un cas particulier au niveau de la narration). Dans 15 romans, le dernier chapitre se divise en deux parties, dont la première, plus longue, narre le dénouement de l'intrigue, et la seconde, souvent très courte, raconte en quelques phrases un épilogue. On trouve 10 romans dont le dernier chapitre forme un véritable épilogue, autrement dit dont l'action, postérieure aux événements de l'intrigue, raconte ce qui arrive aux principaux protagonistes après la fin de celle-ci.
Commençons par les romans qui sont construits sur le principe d'une "fin directe", autrement dit ceux dont le dernier chapitre raconte la fin de l'enquête, et se termine avec celle-ci, sans prolongement ni épilogue. Comme dit plus haut, la majorité des romans du corpus sont construits selon ce principe. On peut répartir les romans de cette sorte en deux groupes, selon que le héros est présent dans la dernière phrase ou non. Notons qu'il n'y a que onze romans, sur les 49 de cette catégorie, dans lesquels Maigret n'est pas présent, d'une façon ou d'une autre, dans la dernière phrase du texte. Preuve, une fois de plus, de l'importance de la place du héros, à qui son créateur fait faire sa sortie au dernier instant, de sorte que c'est son image que le lecteur va garder en refermant le livre…
Les 38 autres romans de cette catégorie, qui évoquent le héros dans leur dernière phrase, peuvent à leur tour être répartis en trois groupes: un premier groupe de douze romans, dans lesquels la dernière phrase du roman est en discours direct, prononcée par Maigret lui-même dans dix romans, et adressée à lui dans deux romans; un deuxième groupe de cinq romans, dans lesquels la dernière phrase, en discours indirect, évoque une réflexion qu'on peut attribuer à Maigret; enfin, un troisième groupe de 21 romans, où on se place du point de vue du narrateur, qui mentionne son héros soit par son nom (5 romans) soit par un substantif tel que "commissaire" ou "patron" (2 romans) soit par un mot qui le représente, tel un pronominal "il" ou "le", ou un possessif "son" (14 romans).
Dans les 15 romans dont le dernier chapitre se divise en dénouement et épilogue, on trouve de nouveau plusieurs groupes: six romans où le héros n'est pas mentionné dans la dernière phrase; un roman dont la dernière phrase est une réflexion de Maigret; un roman dont la dernière phrase, en discours direct, s'adresse à Maigret; et sept romans où il apparaît dans la dernière phrase, sous la forme d'un "il" ou "lui" (deux romans) ou sous son nom (4 romans), ou encore indirectement par un objet qui l'évoque (1 roman).
Dans les 10 romans dont le dernier chapitre est un véritable épilogue, on trouve cinq romans où le héros n'est pas mentionné dans la dernière phrase, trois romans où il apparaît dans la dernière phrase sous un pronominal "il" ou "le", un roman où son nom est mentionné dans la dernière phrase, et un roman où la dernière phrase est en discours direct, prononcée par Maigret.
Et tout ceci peut se résumer dans le tableau ci-dessous:

 

  fin directe fin + épilogue épilogue
dernière phrase sans Maigret Le charretier de la Providence / L'Affaire Saint-Fiacre/ L'écluse no 1 / Maigret se fâche / Maigret au Picratt's / Maigret et les témoins récalcitrants / Maigret et le voleur paresseux / Maigret hésite / Maigret et le marchand de vin / La folle de Maigret / Maigret et Monsieur Charles La danseuse du Gai-Moulin / Chez les Flamands / Les caves du Majestic / L'amie de Madame Maigret / Maigret et la Grande Perche / Maigret et le fantôme Pietr le Letton / Le Chien jaune / La nuit du carrefour / Une confidence de Maigret / Maigret et l'indicateur
discours direct Monsieur Gallet, décédé / Le pendu de Saint-Pholien / Le port des brumes / Le fou de Bergerac / Liberty Bar / Signé Picpus / Maigret et l'homme du banc / Maigret a peur / Maigret et la jeune morte/ Maigret chez le ministre / La patience de Maigret / Maigret à Vichy / Maigret et le client du samedi Maigret et l'affaire Nahour
réflexion de Maigret La maison du juge / Cécile est morte / Félicie est là / Maigret, Lognon et les gangsters / L'ami d'enfance de Maigret L'inspecteur cadavre  
Maigret sous forme "il", "le", "son", ou représenté par un objet L'ombre chinoise / Maigret à New York / Maigret et son mort / Mon ami Maigret / Maigret chez le coroner / Maigret et la vieille dame / Maigret à l'école / Maigret tend un piège / Maigret s'amuse / Les scrupules de Maigret / Maigret et les vieillards / Maigret se défend / Le voleur de Maigret / Maigret et l'homme tout seul Un crime en Hollande / Maigret / La première enquête de Maigret La tête d'un homme / Le revolver de Maigret / Maigret et les braves gens
Maigret sous son nom La guinguette à deux sous / Maigret en meublé / Maigret et le corps sans tête / Maigret aux Assises / La colère de Maigret Au rendez-vous des Terre-Neuvas / Maigret se trompe / Maigret et le clochard / Maigret et le tueur Un échec de Maigret
Maigret remplacé par un substantif Les vacances de Maigret / Maigret voyage    

 

 

retour rubrique